Quand le folklore remplace la tradition ou la lettre remplaçant l’esprit …

ReflexNumerick, LE BLOG déménage ….

http://www.reflexnumerick.com/2011/04/quand-le-folklore-remplace-la-tradition-ou-la-lettre-remplacant-lesprit-%e2%80%a6-2/

A propos reflexnumerick

Photographe
Cet article, publié dans Billets d'humeur, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Quand le folklore remplace la tradition ou la lettre remplaçant l’esprit …

  1. Anonymous dit :

    >Ha mais c'est que tu es fécond ! ^^ Bon, je te trouve un peu (chouïa hein, pas plus) extrême mais il faut bien ça pour compenser les conneries inverses qu'on voudrait nous faire passer pour vitales.Alors question matériel, oui. J'ai été un peu surpris en arrivant dans le monde numérique de ce que presque tous les sites & blogs persos -y compris les meilleurs- fassent une part aussi belle à la description du matériel utilisé.Certes la technologie semble plus abordable et présente dans le numérique.M'enfin ! Quelle importance cela peut il avoir que la photo soit prise avec un Ais manuel, un Af ou un Af-D ? Humm ?Que ce soit un zoom, un fixe ou un Aps-c, qu'est ce que je m'en tape.Soit la photo m'émeut, soit pas.La focale, l'ouverture ou le traitement m'intéressent car m'apprennent. La technique, oui, le matériel… (l'eau ferrugineuse, oui… :))Mais cette débauche obsessionnelle du déballage de son matériel pourrait bien cacher autre chose :L'angoisse de manquer LA photo. Le refus de la non abondance, synonyme de non sécurité."il peut m'arriver n'importe quoi : je suis paré"Où l'on rejoint naturellement la philosophie des marchands du temple qui ont vendu l'âme de la photo aux dieux du commerce. Cette mode "néo-rétro" n'est que le prétexte à renouveler, à faire "fonctionner la machine" et faire croire que la sécurité nait du gaspillage.Mais plus ce n'est pas mieux. C'est plus. Pas plus, ni mieux.Ainsi donc pour moi l'important n'est pas d'avoir le up to date ou le mythique. Juste d'avoir ce qu'il me faut pour faire ce que je veux. Pas plus.Parce que si j'ai plus je ne ferai pas mieux…Jc.Ps : Je m'amuse à imaginer ce que les meilleurs de ceux que je côtoie (sic) vont pouvoir écrire comme commentaire(s), puisqu'il semblerait que tu aies un écho parmi les détenteurs de la Vérité 😉

  2. Rafael dit :

    On sent l’énervement dans cet article! Effectivement il y en a qui savent plus quoi inventer pour trouver des nouveautés, quitte à réutiliser l'ancien. C'est peut être énervant mais en même temps pas si grave à mon avis. Je pense qu'il faut voir la photographie comme une mode, et comme toute mode ça passera… Et plus personne n'en aura quelque chose à foutre de la photo et ça ne sera plus tendance d'avoir un boitier super cher pour prendre des photos de soirées ou de l'anniversaire de mamie. Il restera les photographes de métier et ceux qui font de la photo sans prétention. J'imagine que pour un photographe ça doit être rageant de voit que son métier est en quelque sorte rabaisser à une activité de masse pour tous ceux qui n'ont pas de talents mais qui veulent faire les artistes…Juste un truc qui me chiffone:"Un peu comme cette époque de la Renaissance qui n'a fait que singer une forme morte : l'antiquité grecque, ne faisant naître que la société de la débauche.": pour le coup c'est super réducteur quand même. La Renaissance c'est un peu plus que ça, c'est la REDÉCOUVERTE de l'antiquité grecque et romaine. La renaissance a renouer avec le passé, pour se situer dans sa continuité, et on peut pas vraiment dire que ça a fait naitre à une société de débauche.En tout cas j'aime bien vos articles-coup-de-gueule, il faudrait que plus de monde lise votre blog!

  3. reflexnumerick dit :

    Bonjour,
    Vous avez raison, tout cela n’est peut être qu’une mode et tant mieux ! Ce qui est ennuyeux c’est que comme toute mode, elle est relayée par un tas d’acteurs qui se donne la figure « d’institutionnels » comme les forums par exemple. Forums qui sont le point de rencontre des fabricants et des consommateurs, exceptés quelques forums axés sur la photo, ayant exclu le chapitre « matériel », « technique », « partenaires » de leur index;malheureusement, ils tombent par contre (comme leurs confrères) dans la banalisation de l’acte photographique, sa « vulgarisation » car vous l’avez bien souligné : les mêmes débutants qui jouent à l’artiste, (les piliers de forum connus sont toujours des débutants) dénigrent la « photo de famille » et la « carte postale » qui sont pourtant les lettres de noblesse de la photo de masse ! Qu’ils subliment la photo de famille serait une excellente chose (j’adore la photo de famille) et qu’ils fassent aussi humblement de belles cartes postales(j’adore aussi) serait une très bonnes chose ! Mais non, ils singent le professionnalisme et feintent grossièrement une démarche, une recherche artistique qu’ils n’ont certes pas. Bien au contraire, ils imitent le plus souvent très mal puisqu’ils s’imitent entre eux … bon, je vais encore me faire des potes sur ce coup ^^.
    Tous ces acteurs de la dilution qualitative de la photographie (n’oublions pas la plupart des magazines photos amoureux des sponsors qui font leurs choux gras….) ont crées de toutes pièces la guéguerre « amateurs vs professionnels » dans le seul but de tuer la photographie professionnelle. Ils cautionnent les microstocks, la photographie gratuite, la retouche logicielle à tout va, le mélange des genres, l’à peu près, l’excès de matériel. Car ils préfèrent le consommateur au photographe !
    L’amateur photographe est un photographe qui ne vit pas de sa production et un photographe « pro » est un amateur qui en vit … Simple, non ? Faire des photos n’a jamais propulsé dans le monde des amateurs, ces derniers sont toujours aussi rares !

    Bon, pour finir, un mot sur la Renaissance … ben là aussi, il y a une confusion largement entretenue par « l’Université » entre la singerie de l’Antiquité par la Renaissance et l’Antiquité telle qu’elle a été. Ce phénomène « d’oublis » est particulier à notre époque, quoiqu’il y ait des traces anciennes pour d’autres oublis historiques avérés à d’autres époques. Mais nous abordons là un autre débat qui n’a pas trop sa place sur un blog photo. Je suis acteur de ce débat en d’autres lieux et sous une autre forme ….

  4. reflexnumerick dit :

    Hello !

    Je ne rajoute rien à ton commentaire car j’y adhère ! Je préciserai seulement, j’en profite, que je ne critique pas les boitiers et objos anciens mais la démarche « mode » de rendre « in » leur utilisation en la justifiant par je ne sais quels arguments rétros.
    En ce qui concerne les commentaires des « porteurs de vérités », je m’efforce de publier les plus « lisibles » au sens premier du mot. Or, une toute récente expérience m’a échaudé : beaucoup de commentaires qui me sont adressés, favorables ou pas, sont au niveau argumentaire et syntaxique des forums que je fustige ! Des ramassis « d’à peu près » illisibles, des insultes à la raison quand ce ne sont pas des insultes à la personne …

  5. lechove dit :

    ahhh ca phosphore ici, c’est bon!!et puis tiens allez puisqu’on est bientôt vendredi je vais y aller de mon petit trollement,et pour prendre un cas que je connais bien, le mien,suis pas certain que sans le matos que j’ai je me ferait autant plaisir.
    Salute!

  6. reflexnumerick dit :

    Bonsoir !

    Je dirais même que ça bosse fort !
    Tu as bien saisi un des principes que je défends, c’est la dernière phrase de l’article : « …Argentique ou numérique, mise au point manuelle ou auto focus, on s’en fout ! Exprimons nous simplement avec les outils nécessaires, avec lesquels nous sommes à l’aise.« .
    Ce qui me semble complètement aberrant, c’est cette démarche qui tend à faire croire qu’on est « bon » parce qu’on a « le D3s » pour ne pas le citer par exemple. Et au vu du matos qui se vend en occasion , je me dis que beaucoup n’osent pas avouer qu’ils sont plus à l’aise avec le bridge de madame qu’avec leur usine à gaz, le déni serait trop douloureux : des mois et des mois de lecture de magazines, de présence sur les forums pour avoir l’illusion de posséder le graal et se rendre compte qu’un boitier c’est un boitier : quand il est gros, lourd et compliqué, qu’on l’a payé 4000€, jojo le débutant il a quand même l’air un peu con devant madame et la famille qui ont le sourire goguenard devant les tentatives de lard et décés de la victime coupable de crédulité ….
    Et ben oui, tu as raison ! S’équiper en toute conscience est non seulement un plaisir mais aussi une démarche responsable de photographe, même si avec le minimum on peut faire beaucoup. Le plaisir ne se discute pas, quoique quand on voit actuellement où cette démarche individuelle nous mène collectivement, une réflexion peut s’imposer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s