Les consommatographes

ReflexNumerick, LE BLOG déménage ….

www.reflexnumerick.com/2011/07/les-consommatographes-2/

A propos reflexnumerick

Photographe
Cet article, publié dans Billets d'humeur, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour Les consommatographes

  1. lechove dit :

    ….oui malheureusement je crains que tu aies raison une fois de plus….
    En fait, tu sais quoi?….j’en arrive même à me demander si ce n’est pas par vengeance,que ces cons somates aux graphes utilisent la photo tel qu’ils le font,comme une vengeance vis avis du monde qui n’a pas su reconnaitre leur immense talent de Photographe simplement.
    En fait ils sont comme des eunuques ils savent comment faut faire,mais ne peuvent pas le faire….
    ciao!

  2. reflexnumerick dit :

    Ah ! ah ! ah ! …Très bon, excellent ….

  3. sarabande dit :

    quelques relents……………………..d’élitocratisme…………moi ça me fait un peu peur…
    il y a ceux qui comprenne la « belle lumière » et les autres, la plèbe, les frustré/es, ceux qui n’ont pas le droit de rêver un peu … de s’imaginer « fort comme Tarzan » parce qu’ils ont un super matos et se donnent des airs de grands.. moi ces « geeks » je les préfère à ceux qui aiment et connaissent la lumière et la qualité photographique…parce que cette plèbe est bien plus humaine que les défendeurs de « la bonne parole photographique » qui ne sont rien d’autres que des bâtisseurs d’académie ou des fossoyeurs d’aventures !!
    vive les consommatographes qui se gavent de pixels, d’autofocus, d’achats compulsifs et de noms vachement scientifiques….en quoi ces gens là vous empêchent-ils de vivre ???
    lechove la différent entre un eunuque et un « entier ».c’est que le premier on l’a enlevé gamin à sa famille.. ou elle l’a vendu pour pouvoir manger …. il n’avait pas le choix d’être autrement….

    Reflexnuméric excuses-moi de réagir ainsi sur ton blog…mais j’ai trouvé vos remarques assez…. disqualifiantes…
    bonne journée

    sarabande

  4. reflexnumerick dit :

    Bonjour Sarabande,

    Tu n’as pas apprécié cet article, tant pis. J’espère seulement que tes efforts te classent dans la catégorie « amateur » et non pas « consommatographe », car une de leur particularité c’est de changer de hobbies régulièrement, et ce serait dommage pour toi !
    Ceux qui rêvent font l’effort, effectivement, pour entrer dans un autre monde, cet effort est discriminant, seul un petit nombre émerge. C’est cela que tu ne supportes pas ? Bof ! Certains petits bruns souhaiteraient être de grands blonds, ils ne le pourront jamais et je n’y peux rien . C’est cela que tu nommes « élitocratisme » ?

    Cela resterait du domaine de l’ anecdotique si je n’avais pas remarqué que les systèmes économiques se servaient du monde des amateurs (que je défends) pour détruire la photographie professionnelle et là je ne rigole plus. Car en fait, ce sont ces consommatographes qui jouent le jeu de ces vautours ! Mais pas les amateurs qui savent ce que « photographie » veut dire….Car eux comme les professionnels construisent la photographie, écrivent ses valeurs, les défendent aux contraires des apprentis sorciers qui n’impriment dans leur culture que les pages de mode d’emploi et les catalogues des fabricants.

    @+
    patrick

  5. sarabande dit :

    ce ne sont que tes propos que je remets en cause..car je ne te connais pas en tant que personne !
    si on doit en débattre il vaut mieux le faire par mp…. afin laisser + de place aux lecteurs. oui je veux bien être mis dans la catégorie consommatographes, ou m’y mettre moi-même ;+)…. pour la durée ça va………ça fais longtemps maintenant que j’expérimente mon incompétence.
    pour l’élitorcratisme……….on ne va pas entrer dans ce genre d’argumentaire primaire !
    passes une bonne soirée

    sarabande

  6. reflexnumerick dit :

    Ah te re-voila, c’est bien !

    Je ne souhaite pas, en effet, débattre de mes convictions étayées par …. quelques années ! Non par rigidité ou autres causes qui font le régal des « analystes » de tous crins mais car je n’aime pas perdre mon temps.
    Le débat est à la culture ce que les forums « photos » sont aux livres imprimés de photographes …

    Merci d’avoir lu « les consommatographes », d’être revenue répondre et en espérant que d’autres articles te plaisent d’avantage …

    @+
    patrick

  7. sarabande dit :

    qui sait……………….je continue à fouiller dans tes « tiroirs » pleins d’articles

    sarabande

  8. lechove dit :

    aie!…
    je crois une fois de plus m’être mal exprimé.
    Sarabande,
    c’est parce que je respecte la belle lumière, et la photo en général, que je ne comprends pas ceux qui ont fait vœux d’en faire consommation de masse avec ce que cela induit de dépréciatif.
    En bradant la photo à 1ct d’€ comment peut on honnêtement penser que le photographe qui l’a faite puisse en vivre ou alors combien doit il en vendre pour en retirer un salaire décent?…
    moi je m’en cague je fais de la photo par passion en amateur, mais j’ai dans mes proches, dans mes tres proches des gens dont c’est le métier et qui en créve la gueule ouverte!
    Alors les marchands de soupe pour moi……!!
    Amitiés a vous deux.

  9. reflexnumerick dit :

    Meuuuuh non, tu ne t’es pas mal exprimé ! Entre gens de bonne compagnie, nous respectons les divergences, n’est ce pas ? …

  10. Ping : Un editorial pas si ….. innocent que ça ? | ReflexNumerick, LE BLOG

  11. Stéphane dit :

    +1
    Puis capturer la « belle lumière », c’est le contraire de systématiquement mitrailler … Il faut savoir attendre … Tous le contraire du consommatographes …

    Stef

  12. reflexnumerick dit :

    Bonjour Stéphane,

    Merci pour ton assiduité !

  13. Tramsisse dit :

    Tss Tss Tss,

    Il n’y a pas de bons ou de mauvais. Il n’y a pas de vérité ou d’erreur.
    Il n’y a que des sensibilité personnelles, là est la photo.

    Je connais suffisamment Patrick, pour savoir que ses billets sont souvent plus radicaux que l’homme. Je le connais aussi assez pour savoir qu’il n’aime pas énormément les discussions autour du matériel… Et surtout, que même si on se pointe avec une sacoche pleine des derniers gadgets on est toujours aussi bien reçu par lui.

    Mais, lorsque que je lis un tel débat, j’ai l’impression d’assister à ce qui a du se passer il y a longtemps :
    – l’opposition entre ordres monastiques autour du sujet : JC possédait-il sa tunique, ou non ?
    – l’opposition entre les classiques (Ingres) et les impressionnistes (Monet), ils sont aujourd’hui tous dans le même musée.
    – et d’autres sujets tout aussi fondamentaux sur le fait que l’oeuf à la coque s’ouvre par le petit ou le gros bout.

    L’idée d’un nouveau mot est intéressante; en effet, chacun aime à se définir à travers un mot qu’il brandi comme un étendard. Mais en général, ce mot on se le choisit. De faire ce choix est important car il le signe de la volonté de se rassembler. Même si le rassemblement est différenciateur dans ce sens il garde son esprit d’ouverture
    Par contre, quand le mot est imposé il est alors perçu différemment. Pourquoi ? car il est reçu comme un signe de rejet, le mot est imposé. LE mot est toujours rassembleur, mais plutôt dans le sens vous êtes différent donc hors de mon groupe. Le mot dresse une différence entre deux groupes comme on dresse une barrière ou comme on creuse un fossé.

    Voilà pourquoi, même si le mot peut amuser, il va d’abord provoquer…

  14. reflexnumerick dit :

    Ben dis donc ! ….

    J’explique : des amateurs sur-équipés, des « pros » sous-équipés et vice versa correspondent à des tendances qui ont toujours existé dans le monde de la photo. Car un point commun les anime, « l’amour de la photographie ».

    « Consommatographe » ne divise pas, c’est une constatation et ce mot permet vraiment d’éviter les amalgames. Les consommatographes, nés avec les marques japonaises mais discrets car très peu nombreux à l’époque et en expansion continue depuis l’ère de la photographie numérique, n’aiment pas la photographie, ils aiment le matériel qu’il soit photographique, informatique, logiciel. La photo, qu’ils transforment, est le meilleur support pour leur addiction au matériel cité.

    Ce sont deux mondes différents qui sont vécus : les amateurs et les autres. Aucuns points communs sinon dans une apparence et similitude des moyens utilisés. Un peu comme un chirurgien et un boucher ou un soldat et un sérial killer ou une amoureuse et une nymphomane ….

  15. Lionel dit :

    J’entre dans la danse …
    Très intéressant ce que vous avez écrit.
    Mais le but des vrais, des « ceux qui font avec leur coeur » et leur matériel basique ou complexe, ils appliquent l’origine grec de ce mot « photographie », soit « photos » et « graphos » … « écrire la lumière » !
    Lionel

  16. reflexnumerick dit :

    Dans ce sens, la photo n’est pas un acte anodin. L’Émir Abd el Kader a écrit que la photographie était comparable au symbolisme du miroir ainsi qu’ à la « capture » des Épiphanies….Ce serait en quelque sorte le reflet de nos intentions profondes ainsi que le miroir de notre cœur ! La photographie est une façon de « percevoir » le monde, pas de « passer son temps » …

    cordialement,
    patrick

  17. Claude MAURICE dit :

    Très belle définition « La photographie est une façon de percevoir le monde ».
    On ne peut qu’être d’accord.
    C’est le propre d’ailleurs de toute forme artistique (ou de pensée) . Dans la phrase- on peut remplacer le mot « photographie » par « musique » , « peinture », etc.
    Je ne suis pas Glenn Gould , mais j’adore jouer (?) du piano…Glenn Gould percevait SON monde à travers les » Variations Goldberg . Et c’est terriblement vrai. Là: piqure de rappel: je ne fais pas de photo, je ne fais que  » passer mon temps » ..Et c’est vrai . Mais est-ce si grave ? Monsieur Jourdain ne faisait-il pas de la prose sans le savoir ?

  18. RioBravo dit :

    Patrick, ayant fait métier des mots pendant quelques dizaines d’années, j’apprécie beaucoup celui-là. « Consommatographe », ça parle tout seul.
    Je t’ai déjà dit ce que je pensais de l’opposition stérile entre professionnels et amateurs. Il n’y a qu’une nuance, mais importante : tous les professionnels sont amateurs, au sens littéral du terme, mais les amateurs ne sont pas des professionnels. On doit se retrouver sur l’essentiel, sur la nécessité de ne pas mélanger les genres, lorsqu’il s’agit de la survie d’un métier et d’un art. Pour ne prendre que mon modeste exemple, les professionnels ne décident pas si je dois photographier ma fille ou les oiseaux de mon jardin, sous quelle lumière et avec quelle focale, en échange de quoi je ne vends pas mes photos, même pour quinze centimes à Fotolia.
    Tous, s’ils sont sincères et non consommatographes, peuvent se reconnaître dans ta judicieuse référence à l’émir Abd el Kader. C’était un sage et un grand seigneur. Il était familier, en effet, du symbolisme du miroir, et il a bien vu le fond des choses… Les musulmans ne s’y trompent pas, qui considèrent qu’en les photographiant, on prend leur âme. Voilà une réalité tangible que n’importe quel voyageur peut constater et qu’il méditera s’il dépasse le niveau du passe-temps. Elle nous éloigne des vieux antagonismes cuculs entre nikonistes et canonistes, entre professionnels et amateurs.
    Bien cordialement.
    Jean

  19. reflexnumerick dit :

    Bienvenu ! …

  20. reflexnumerick dit :

    Bonjour Jean,

    Juste une précision, l’Islam considère la photographie comme une vue « dans le miroir », en cela les musulmans pratiquants, conscient de leur religion, « posent » réellement quand ils sont photographiés car cette capture autorisée, qui n’est pas un vol, laisse une trace qui n’est pas anodine. Cela a une connexion avec « le mauvais œil » qu’on peut transmettre en regardant cette photo par la suite. Remarquons d’ailleurs que nos anciens posaient également de la même façon …. La photo est ainsi en quelque sorte le « miroir du cœur ».

    Au plaisir de te lire …

    patrick

  21. Ping : Les Nouveaux Photographes ou mon D700, 5D, D3, 1D Mark , Alpha 900 …….. | ReflexNumerick, LE BLOG

  22. Nicofoto dit :

    Heureusement que tu es là pour défendre le métier de photographe de ta plume vengeresse, en fustigeant les consommateurs de photo qui veulent faire comme les pros.
    Les cons-somateurs sont partout, dans tout les domaines, alors quand on fustige à longueur de blog les cons-somateurs photographe, il faut s’assurer de ne pas être un con-somateur dans un autre domaine.
    Voiture, informatique, ou que sais-je encore…

  23. reflexnumerick dit :

    ….. oui et donc ?

  24. Nicofoto dit :

    Il ne faut pas prendre mon message pour une attaque, c’est juste que croyant arriver sur un forum où tu parle de photo, tu ne cesse de t’étendre sur les « cons-somateurs » et autres « financiers ». Ce soir j’espérais découvrir un article interessant sur la photo, qui pourrait m’apprendre quelque chose, et je tombe sur un énième message de « plainte ».
    Je n’ai jamais participé, jamais mis de message mais je viens souvent voir ce qui se passe…

  25. reflexnumerick dit :

    ah ! d’accord …. merci de lire régulièrement LE BLOG.

  26. Ping : Nikon, Canon, Pentax et autres …Des nouveautés inutiles ! | ReflexNumerick, LE BLOG

  27. Ping : Fujifilm Finepix S5 pro | ReflexNumerick, LE BLOG

  28. Ping : La photographie …. un métier qui meurt ! | ReflexNumerick, LE BLOG

  29. Ping : La photographie, un divertissement de plus ? | ReflexNumerick, LE BLOG

  30. Ping : Nikon 1 J 1, Nikon 1 V 1, suite … | ReflexNumerick, LE BLOG

  31. Ping : Des appareils photo pour consommatographes | ReflexNumerick, LE BLOG

  32. Ping : Chasseurs d’ Images, la Photographie et la madeleine | ReflexNumerick, LE BLOG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s