Chasseurs d’ Images, la photographie et la madeleine

ReflexNumerick, LE BLOG déménage …. Veuillez noter la nouvelle adresse :

http://www.reflexnumerick.com/2011/10/chasseurs-d-images-la-photographie-et-la-madeleine/

A propos reflexnumerick

Photographe
Cet article, publié dans Billets d'humeur, photographie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Chasseurs d’ Images, la photographie et la madeleine

  1. Salut Patrick !
    Maintenant que nous sommes potes et qu’on s’appelle par nos petits noms, je peux bien te le dire: j’ai tremblé (un peu seulement) quand un mail de dénonciation m’a suggéré de venir lire ton pamphlet. Connaissant ta plume, j’ai un instant craint que tu ne l’aies trempée dans la soude.
    Finalement, je trouve que je m’en sors bien: j’ai souri en lisant ton texte et même versé une larme en voyant que les gaulois de Senillé t’avaient appris des choses. L’élève qui devient meilleur que le maître, c’est une chose courante et je vois bien qu’avec l’âge, je devrai m’en accommoder de plus en plus souvent. Loin de m’en offusquer, je m’en réjouis, heureux d’avoir au moins servi à quelque chose.

    Ta théorie du consommatographe n’est, finalement, pas très éloignée de celle que j’ai défendue dans maints éditos. J’ai du mal à maîtriser mes nerfs quand, face à une belle image, j’entends « C’est beau… c’est fait avec quoi? ». Comme si l’achat d’un Stradivarius suffisait à devenir un bon pianiste* (* confusion volontaire et lourde de sens dans ma démo!). Mais en même temps, comment reprocher à un artisan de rechercher l’outil le mieux adapté à sa tâche? Sans un bon télé bien des sujets restent hors de portée du plus talentueux des photographes. Sans objectif macro, le micromonde est inaccessible. Je suis aussi surpris que bien des photographes s’intéressent davantage à l’appareil qu’aux objectifs…

    Ce sont là des messages que nous passons sans cesse à nos Lecteurs. Mais nous n’oublions pas pour autant notre mission d’information et, à ce titre, la section technique du journal vit, c’est vrai, au rythme de l’industrie japonaise. Je te trouve fort injuste quand tu nous compares au Catalogue Manufrance. C’est oublier un peu vite que les tests ne représentent qu’une trentaine de pages sur les 200 du journal et que ceux qui nous accusent de « faire le lit des fabricants » utilisent un argument spécieux: trouveraient-ils normal que nous ne parlions pas des nouveautés? Nous les testons à mesure qu’elles sortent, nous réalisons deux fois l’an des « sélections » de meilleurs produits… parce qu’il existe chaque jour de nouveaux arrivants et qu’on ne peut pas arrêter l’actualité à la date à laquelle chaque lecteur a entré le dernier outil dans sa besace.
    En un mot, ceux qui nous accusent d’être trop techniques et « trop matos » ont, à mon sens, assènent un argument facile et assez démago, qui ne correspond ni à la réalité, ni à l’attente de la majorité de nos Lecteurs.

    En 35 ans de Chasseur d’Images, j’ai un peu tout lu, tout entendu. Les reproches sur les photos moches des pages amateurs répondant à ceux sur les photos inaccessibles de certains portfolios. Des gens qui voudraient que l’on défende le métier de photojournaliste, mais qui ne supportent pas qu’une rubrique dédiée à ce métier publie (et explique!) une photo trop dure, refusée par les grands médias auxquels elle était destinée. Les réactions outrées de ceux qui ne veulent pas qu’on touche à leur marque adorée. Les contradictions de ceux qui veulent moins de technique mais des tests plus poussés sur leur appareil. Le paradoxe du photographe, attaché à ses droits patrimoniaux sur des photos qui ressemblent à des « photocopies d’endroits », mais qui bosse avec un Photoshop piraté et demande qu’on lui envoie gratos des copies de nos articles. Le dévouement sans bornes des « petits soldats bénévoles » prêts à tout pour excuser le moindre défaut de leur appareil.

    En 35 ans de Chasseur d’Images, je me flatte aussi que « CI » ne se soit pas souvent trompé face aux évolutions du matériel. Notre plus beau coup a certainement été de sortir, la veille du lancement mondial de l’APS, une couverture titrant en énorme « APS, Absolument Pas Sérieux ». Elle nous a coûté des dizaines de pages de pub annulées, mais nous sommes fiers d’avoir évité à nos Lecteurs de se fourvoyer dans une voie dont tous nos confrères et tous les revendeurs vantaient les mérites, au point d’organiser des concours de « meilleur vendeur d’APS » (comprendre « meilleurs fossoyeurs du 24×36 »)…
    Aujourd’hui, nous restons circonspects face aux viseurs électroniques, aux trop petits capteurs ou aux hybrides non encore adultes. Nous n’avons rien contre la technologie qui apporte quelque chose, mais notre bon sens paysan nous fait douter des innovations qui privent de l’essentiel. Un discours pas simple à expliquer quand il s’oppose à la force de l’envie et à la frénésie acheteuse.

    Mais il nous faut aussi faire la part des choses, tenir compte de l’usage et du besoin. Savoir aussi ne pas nous montrer têtus quand, après bien des balbutiements, un produit reçoit enfin tous ses neurones. En 2005, jamais je n’aurais acheté une imprimante « tout-en-un »; aujourd’hui, je les conseille sans vergogne, car elles ne sont plus les mêmes! On me verra donc peut-être, demain, derrière un hybride à viseur électronique et certains esprits fâcheux diront que j’ai vendu mon âme. Je compte alors sur toi, cher ReflexNumerik, pour un nouveau billet où tu leur expliqueras que l’artiste est bien le même, mais que l’instrument s’est enfin adapté à son attente…

    Sur ce… il faut que je retourne à la préparation du prochain… « catalogue? » 😉

  2. reflexnumerick dit :

    Guy Michel,

    Comment aurais je pu écrire un pamphlet, alors que les vieilles institutions, qu’on les aime ou pas, ne méritent que des hommages ? Ton combat t’appartiens, je n’en ai pas. Me contentant de réfléchir à un sujet qui est devenu mon quotidien : la photographie. Celle ci n’est pas un « ajout » mais bel et bien un élément de ma personnalité, je n’y peux rien.
    Le matériel photographique, tu l’as saisis, attire mon attention lorsque je dois, par nécessité, compléter ma boîte à outils. Nulles critiques de ma part, sur les amateurs de matériel photo, seulement la constatation que les industriels substituent l’outil à l’œuvre, que leur puissance de communication attirent de plus en plus d’adeptes, idolâtrant l’objet de leur achat en oubliant que celui ci servait à témoigner du monde, familial ou social.
    L’âge m’a appris à devancer en devinant que l’anecdote d’aujourd’hui peut se transformer en généralité de demain. Mon souhait est de laisser un (très, très…) modeste témoignage, racontant aux jeunes générations que le geste, déterminé par l’intention, est fondamental, l’outil le prolongeant qu’un accident.
    Je te laisse raconter l’outil.
    Souhaitant à Chasseur d’Images, une aussi longue vie que le catalogue Manufrance, je m’en retourne, comme toi, à mon gagne pain…Espérant que l’homme ne gaspille plus son énergie à fabriquer et utiliser des outils, bien trop souvent inutiles, pour la consacrer à magnifier son prochain, à effacer les barrières qui le sépare de « l’autre ». La photographie en est un moyen, une boîte avec un trou lui suffit … 🙂

    patrick

  3. > Comment aurais je pu écrire un pamphlet,

    Je ne l’ai pas pris comme ça, rassure-toi! On m’a dit « tu te fais allumer », je suis venu voir et j’ai bien aimé, autant pour le style enlevé que pour le fond. Pas de souci.
    Pour la boîte à trou, tu as raison… mais si on lui ajoute un objectif, un obtu, un capteur et deux ou trois autres bricoles, ça ne nuit pas non plus :-))

  4. Joli billet de ReflexNumerique, suivi d’une encore plus belle envolée d’un GMC très en verve! CI est mon terreau. J’y ai tout appris et c’est ma bible à chaque fois que je dois changer de matériel.
    Je me souviens d’un conseil de GMC qui avait recommandé d’eviter les reflex les + chers et recommandé d’acheter un moyen de gamme garanti 3 ans et d’en changer tous les 2 ans 1/2. C’est ce que je fais et je suis toujours au top pour un investissement minimal.
    Et ainsi je ne me soucie de technik qu’une fois pours les 2 ans 1/2, le reste du temps je fais des photos

  5. RioBravo dit :

    Je suis très content que Guy-Michel Cogné intervienne pour faire part ici de son expérience, d’autant que j’avais repéré son édito dans la minute où je l’ai reçu par la Poste (avantage de l’abonnement), et que je l’ai signalé à Patrick en commentaire d’un article précédent.

    Il faut y voir la preuve que le bon sens, le talent et l’expérience se rejoignent toujours. Journaliste (plus multifonction) pendant quarante ans, je suis sensible aux arguments parfois désabusés de mon confrère. J’en comprends tous les ressorts, o combien. Sa position est d’autant plus difficile qu’il oeuvre dans un domaine où on s’empoigne pour des queues de cerises, au lieu d’échanger courtoisement de fructueuses expériences. Moi qui ai touché à la politique, dans mon parcours, je peux dire que les pires adversaires s’y écharpent moins que les partisans de Canon et Nikon, dont le choix de départ est pourtant dû, en majorité, au hasard le plus pur…

    On n’imagine pas que Patrick lance un pamphlet contre « Chasseur d’Images », en constatant que l’avis qui y est exprimé rejoint le sien. D’ailleurs, on constate qu’il verse plutôt une larme de sympathie. Moi, je serais moins affectueux avec le forum… La moindre information, la question la plus innocente, le moindre point de vue, sensé ou non, a fortiori la rumeur la plus crédible, font aussitôt l’objet de remarques ironiques, puis acides, après quoi on s’engueule, on s’invective… Tout le monde sait tout mieux que tout le monde. A la deuxième page c’est déjà la foire d’empoigne. Les journalistes de la maison qui, de temps en temps, descendent dans l’arène pour informer, ne sont pas épargnés. Pourquoi ? Sur les forums de collectionneurs de vieilles voitures ou de soldats de plomb, de pratiquants du GPS ou de la pêche sous-marine, on s’aime, on échange des expériences, on s’informe des matériels et de la santé du petit dernier… Pourquoi la photo suscite-t-elle tant d’agressivité ? Le mercantilisme des fabricants, qui peut donner de l’urticaire, est loin de tout expliquer.

    Il faudrait mobiliser l’une de ces « cellules de soutien psychologique » qui font désormais florès dans les lycées…

    Il y a quelques jours, un intervenant demandait ce qu’il manquait au D700. J’ai failli répondre « Que ce soit un Canon », juste pour voir… Si je m’étais laissé aller à cette tentation perverse, il faudrait, aujourd’hui, faire appel aux Canadair. Il vaut mieux s’exprimer ici, où la franchise des opinions n’exclut pas la convivialité.

    Amitiés à tous.

  6. reflexnumerick dit :

    Tu as exprimé l’essentiel, comme d’habitude.

    @+
    patrick

  7. Nicofoto dit :

    Ah mince… alors CI ne serait pas la vitrine des fabricants et ne serait pas orienté pour vendre aux consomatographonautes ?
    Pfff, je ne comprend plus rien à ce blog…

  8. reflexnumerick dit :

    Chaque à sa place et une place pour chaque chose. La simplicité n’est pas « simpliste », le complexe n’est pas « compliqué »….

    @+
    patrick

  9. Cocagne dit :

    RioBravo dit :
    18 octobre 2011 à 14 02 50 105010

    […]

    On n’imagine pas que Patrick lance un pamphlet contre « Chasseur d’Images », en constatant que l’avis qui y est exprimé rejoint le sien. D’ailleurs, on constate qu’il verse plutôt une larme de sympathie. Moi, je serais moins affectueux avec le forum…
    […]
    . Pourquoi ? Sur les forums de collectionneurs de vieilles voitures ou de soldats de plomb, de pratiquants du GPS ou de la pêche sous-marine, on s’aime, on échange des expériences, on s’informe des matériels et de la santé du petit dernier… Pourquoi la photo suscite-t-elle tant d’agressivité ? Le mercantilisme des fabricants, qui peut donner de l’urticaire, est loin de tout expliquer.

    Il faudrait mobiliser l’une de ces « cellules de soutien psychologique » qui font désormais florès dans les lycées…

    {……………………………}
    Ma réponse :
    Pourquoi ces emportements sans proportions avec les enjeux dans quelques forums photos pas tous d’ailleurs et pas dans les forums traitants d’autres activités ?
    Oui Rio Bravo je m’en suis rapidement étonné quand j’ai commencé à glaner ici ou la quelques infos techniques ,
    Au départ j’avais mis cela sur le compte de possibles fortes personnalités que j’imaginais facilement à leur place dans le monde des photographes puis je me suis rendu compte que beaucoup étaient des photographes en chambre et peu des bourlingueurs aux boitiers usés cela ne collait plus et de toutes manières je savais par expérience que les bourlingueurs sont toujours en retrait dans l’expression, par prudence d’abord et par gout de l’observation ensuite .
    Alors qui étaient donc ces internautes qui se déchainaient sur leur clavier après une rapide et diagonale lecture des trois posts précédents bien souvent sans même avoir fait l’effort d’un survol de l’ensemble du fil.
    Ta remarque Rio Bravo m’a fait imaginer une hypothèse qui vaut ce qu’elle vaut et que je vais vous soumettre.
    La photo est avant tout une représentation, quand bien même on peut lui faire jouer de nombreux autres rôles elle est avant tout représentation. hors cette représentation ne peut fonctionner que lorsqu’elle est reçue par un observateur qui connait les codes contenus dans l’image.
    Un exemple très trivial : Si je cadre une voiture de rallye en action je chercherai surement à suggérer
    la vitesse le mouvement voire les projections de gravier l’équipage qui regarde comme un seul homme par la vitre avant plus que par le pare-brise tout cela nous tentons et parvenons à le mettre dans la boite mais qu’adviendra t il si nous montrons ensuite un magnifique tirage de cet instant unique à un habitant d’une lointaine contrée qui de sa vie n’a jamais vu une voiture pas même le classique « pic-up » asiatique qu’on croit présent partout tant on le voit partout
    si je montre un voilier en gros plan à un paysan Malien je risque de provoquer pas mal d’incompréhension.
    Cette donnée, nous l’intégrons tous plus ou moins consciemment dans tous les actes de notre vie et la vie en société est faite justement de l’ajustement sans faille de toutes les représentations, dés que dans un groupe les représentations sont de nature différente les risques de conflits surgissent il en va ainsi dans le petit monde des photographes au moins pour ceux qu véhiculent le lourd handicap de vouloir crée des représentions de leurs propres représentations en imaginant que ceux à qui elles sont destinées partageront leurs propres codes .
    Cela donne un comportement assez, disons, intégriste dans des rapports écrits plutôt à l’emporte pièce et plus proches de l’interpellation que du dialogue.
    Mais il est plus simplement possible que la logique de modération pratiquée ici ou la puisse aussi libérer des vieux instincts de pillage un peu comme ces gamins en goguette qui arrachent une série de rétroviseurs sans raison sinon celle de transgresser, sans risque réel, un tabou.
    Un extrait d’une réponse sur le sujet que j’avais eu à poster sur un autre forum

    « Mais je reste convaincu que plusieurs sur CI se lâchaient comme des junkies en manque parce qu’ils savaient que la modération allait passer et enlever les traces de leurs furies cela paraissait faire partie du jeu ce cache cache avec les modos et comme les pires ne trouveront ici que l’indifférence ils se lasseront vite et chercheront un autre mode de relation. tu sais mieux que moi que pour sortir d’une vrille il faut d’abord tout remettre au centre pour rendre toute sa finesse au vol; »

    Je rajouterais aujourd’hui que ces interventions destinées au sabordage permettent aussi d’évacuer d’autres posts susceptibles de contenir des arguments ou de lever des sujets que les équipes de modérateurs, tel l’ours qui voulait enlever la paille dans l’œil de son maitre endormi, dans leur grande certitude le leurs propres représentations considèrent hors débat

  10. Nicofoto dit :

    J’ai aussi remarqué que ce forum avait une ambiance parfois exécrable. Je dois dire que c’est peut-être même le seul forum photo que je connaisse qui soit aussi désagréable à lire à cause des attaques des uns envers les autres.

    Pour moi cela vient de :
    – Egos des uns et des autres
    – Photographes qui manquent d’empathie et qui n’hésitent pas à être désagréables avec les autres sous prétexte que « nous ne sommes pas dans un monde de bisounours »
    – Populisme avancée dans les idées exprimées (surtout dans les parties du forum où on parle de choses et d’autre)
    – Anonymat d’internet, ce qui permet à certains de dire des choses que la « bien-séance » interdirait de dire entre personnes physiquement présentes
    -L’impression pour certains de savoir mieux que les autres ce qui est de « l’art » ou du « foutage de gueule » et n’hésitent pas à renvoyer balader tout ceux qui oseraient être d’un avis différent
    -Critiques des photos exprimées de façon désagréable (sous prétexte, toujours, que nous ne sommes pas dans un monde de bisounours) avec l’air de dire que le forumeur qui critique est pleinement dans la vérité des choses

    Désolé d’être aussi cash, mais pour moi un photographe qui manque d’empathie et de sensibilité, c’est juste inconcevable parcequ’on fait de la photo avec le coeur avant tout.

    J’ai il y a quelques temps fait une petite « expérience » sur ce forum.
    J’avais un différent avec un forumeur qui n’avait de cesse de démolir les photos que je présentais ou de rabaisser quiconque osait donner une critique positive sur mes photos.
    Bref, toutes mes photos étaient sujettes à être démolie.
    J’ai posté des photos sous un autre pseudo, et étrangement les critiques étaient différentes.

    Donc, ne jamais prendre les critiques sur les forums pour argent comptant…

  11. reflexnumerick dit :

    C.I n’est ni moins bon ni meilleur que d’autres forums … A quoi servent les forums ? A quoi sert de déballer des photos sur le web ? Je prépare un article à ce sujet.

  12. Nicofoto dit :

    « déballer » des photos sur des forums où se côtoient des photographes débutants, amateurs, éclairés ou « pro », sert à avoir des avis, des critiques et des conseils.
    De même cela sert à « exposer » virtuellement des séries de photos.
    Beaucoup de photographes veulent exposer leurs photos.
    La photo c’est aussi un partage, je connais peu de photographes qui font des photos sans avoir envie de les montrer.

  13. sarabande dit :

    ok pour le billet d’humeur qui est fin mais je ne comprend pas pourquoi GMC devrait faire un site web payant !! nom de bleu un p’tiot peu de gratuit dans la vie cela peut mettre de l’huile dans les rouages neuronaux !!! cette manie de tout faire payer .après pour les forum je rejoints les remarques des intervenants……………c’est la nature humaine et l’hypertrophie du nombre d’inscrit augmente d’autant les dérapages…

    sarabande

  14. Cocagne dit :

    Le miroir fait l’image comme la censure crée l’excès.

    Dérapages … A ma connaissance notre droit qui en lui même est déjà très directif pour ne pas dire coercitif en matière de liberté d’expression (et il ne s’agit pas d’une expression fourre tout mais d’un concept fondamental entre animaux sociaux qui assument leur libre arbitre) notre droit a prévu et défini les expressions punissables lorsqu’elles sont affichées dans l’arène publique mais je ne me souviens pas que le législateur accorde à un hébergeur le privilège d’orienter le sens des fils ne serait que d’un simple forum en utilisant des techniques dignes de régimes autocratiques
    bien entendu la liberté d’expression ne devient légitme que dans la mesure où l’argumentation d’une déclaration ou d’une discussion est bien destinée à être comprise et pas seulement à déclamer une position ce qui implique que l’on doit pour s’en revendiquer savoir respecter la capacité de réflexion et les sensibilités des personnes que l’on va toucher.
    Respecter ne signifiant pas ménager mais connaitre et reconnaitre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s